Accueil > Notre école > Mission

Mission

Missions

D’après l’arrêté du 25 mai 2016, les missions des écoles doctorales (ED) sont multiples, mais peuvent se résumer en : assurer la formation des docteurs et leur préparation à l’insertion professionnelle.

L’ED Environnements Santé (E-S) décline donc tous les alinéas de cet arrêté, où il est dit (article 3) que les écoles doctorales :

Mettent en œuvre une politique d’admission des doctorants en leur sein, fondée sur des critères explicites et publics, informent les étudiants sur les conditions d’accès, les compétences requises, les financements susceptibles d’être obtenus, la nature, la qualité et les taux d’activité professionnelle après l’obtention du doctorat. Elles participent à la recherche des financements, en proposent l’attribution afin de permettre aux doctorants de préparer et de soutenir leur thèse dans les meilleures conditions ;

  • L’ED E-S a choisi de mener à bien cette politique par le biais d’un concours annuel sur des critères clairs et transparents, ouvert nationalement (voir le « règlement intérieur »).
  • A un niveau plus général, l’ED est attentive à ce que les conditions de soutenance soient optimales, en veillant à ce que le délai de soutenance préconisé (3 ans, aligné sur le financement) soit respecté, à ce qu’un plan de formations complémentaires soit réalisé, et à ce que les doctorants soient dans une dynamique de publication de leurs résultats (voir l’onglet « infos thèses »).

 

Organisent les échanges scientifiques entre doctorants et avec la communauté scientifique ; proposent aux doctorants des activités de formation favorisant l’interdisciplinarité et l’acquisition d’une culture scientifique élargie incluant la connaissance du cadre international de la recherche ;

  • Annuellement, le Forum des Jeunes Chercheurs de l’ED E-S est organisé, alternativement à Dijon et à Besançon. Les doctorants peuvent y présenter leurs travaux, soit sous forme de communication orale soit sous forme d’affiches. Au cours de cette manifestation, des tables rondes sont également organisées avec des Professionnels du secteur public ou privé.
  • L’ED E-S organise également régulièrement des journées thématiques transversales entre les laboratoires la composant, permettant des échanges entre disciplines. La participation des doctorants est un élément essentiel de ces journées.
  • L’ED soutient également l’organisation de séries de séminaires dans les laboratoires ou groupes de laboratoires, où l’invitation d’intervenants extérieurs participe à la culture scientifique des doctorants.

 

Veillent à ce que chaque doctorant reçoive une formation à l’éthique de la recherche et à l’intégrité scientifique ;

  • Cette formation, proposée par le collège doctoral d’UBFC, est rendue obligatoire depuis la rentrée 2017-2018.

 

Assurent une démarche qualité de la formation en mettant notamment en place des comités de suivi individuel du doctorant et proposent aux encadrants du doctorant une formation ou un accompagnement spécifique ;

  • L’ED E-S demande déjà depuis fort longtemps la tenue un comité de suivi de thèse pour chaque doctorant. E-S a adapté cette pratique au nouveau texte de loi en 2017, en créant un suivi individuel avec un Référent représentant l’ED en fin de 1ère année  (voir le « règlement intérieur»).
  • L’ED E-S, en complément des formations doctorales transversales proposées par UBFC, propose un choix de formations spécifiques, complémentaires à la formation par la recherche reçue dans le laboratoire où s’effectue la thèse (voir l’onglet « nos formations »).
  • L’ED E-S accompagne également la soutenance des HDR en proposant une formation pour les encadrants (formation du collège doctoral UBFC), et encourage cette démarche qui garantit à terme la qualité des encadrements (voir l’onglet « infos HDR»).

 

  Définissent et mettent en œuvre des dispositifs d’appui à la poursuite du parcours professionnel après l’obtention du doctorat dans les secteurs public et privé et organisent en lien avec les services des établissements concernés le suivi des parcours professionnels des docteurs formés ;

  • Le conseil de l’ED E-S a rendu obligatoire la réalisation d’un volant de formations complémentaires de 120 heures au cours du doctorat, incluant 60 heures de formations dédiées à la poursuite du parcours professionnel (voir l’onglet « nos formations »).
  • Afin de valoriser ces formations, l’ED E-S demande aux doctorants de détecter et synthétiser, sous forme d’un Carnet Individuel, les compétences qu’ils ont acquises durant leur thèse, soit en suivant les formations complémentaires susnommées,  soit pendant leur formation par la recherche dans leur laboratoire. Un tel carnet leur permet de bien identifier leurs compétences propres et de pouvoir les présenter à un futur employeur.
  • Enfin, l’ED assure annuellement le suivi de l’insertion professionnelle des jeunes docteurs.

 

Contribuent à une ouverture européenne et internationale, dans le cadre d’actions de coopération conduites avec des établissements d’enseignement supérieur ou des centres de recherche étrangers;

L’ED E-S met à disposition de tout doctorant 1500 euros de bourses de mobilité au cours de leur thèse, soit pour participer à des colloques internationaux, soit pour favoriser un séjour de recherche dans un laboratoire étranger. Les thèses en cotutelles internationales se voient attribuer une bourse supplémentaire de 500 euros afin d’aider aux voyages entre laboratoires coencadrants (voir l’onglet « infos thèses » ou l’onglet « infos pratiques »)

www.bigbang.fr
Mentions légalesPlan du sitePartenairesContactActualitésManifestations
 
TémoignagesTéléchargementsAccès privé